Etymologie – Armoiries

1

Tirée de « A la recherche de l’origine des noms de lieux » de Joseph Pasgrimaud.

« Il n’y a pas de forme ancienne pour désigner Théhillac. Mais son peuplement breton ne fait pas de doute, bien que les villages aux noms celtiques ne soient pas très nombreux. Pour certains, son origine remonterait à un monastère mal localisé : Tincillac, qui signifierait « la fin de la forêt » (Tin-Killac) et dont l’abbé aurait été Saint-Aubin, patron de Guérande. Il est vrai qu’en Nivillac existe une ville Aubin, qui n’est pas un pur hasard et qui pourrait donner raison à ces auteurs. Mais puisqu’on n’a aucune certitude, nous préférons penser que Théhillac est la forme bloquée en « ac » de la grande famille des Theillay, Thillay, Teilhet, issue du latin tilla et disséminée à travers la France, qui répond à la traduction calmement poétique de « bois des tilleuls »

Publicités

Une réflexion sur “Etymologie – Armoiries

  1. […] Etymologie – Armoiries […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Circuit du pays Mitaus

%d blogueurs aiment cette page :