Les fontaines et lavoirs

Poster un commentaire

Les sources étaient jadis considérées comme des lieux sacrés. On puisait l’eau dans les fontaines, pour boire, se laver et se soigner.

Après des siècles, les autorités ecclésiastiques décidèrent de christiniser ces lieux de cultes païens. Les guérisons n’étaient plus liées aux vertues de l’eau, mais à la grâce du Saint ou de la Sainte évoquée en ces lieux. La fontaine de guérison devint alors fontaine de dévotion.

Le lavoir quand à lui était un lieu de travail pour les lavandières…mais aussi de rencontres et de commérages !

A Théhillac une seule fontaine a pu être recensée. Bon nombre de lavoirs ne sont plus en état.

1 . Le lavoir de Saint-Lienne
2 . La fontaine de Saint-Lienne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Circuit du pays Mitaus

%d blogueurs aiment cette page :